CNIL

23 mai 2022 | Nos newsletters, Mai 2022

La CNIL vient de publier son rapport 2021, année faste liée au développement de nouvelles technologies traitant toujours plus de données.

Renouvellement de la politique d’accompagnement, mobilisation accrue sur la cybersécurité et renforcement de l’action répressive : l’année 2021 aura été marquée par une activité particulièrement intense et une sollicitation croissante de la CNIL par tous les acteurs de la société.

 

214 MILLIONS D’EUROS D’AMENDE
En 2021, la CNIL a reçu 14 143 plaintes, dont 973 sur le démarchage commercial, associatif ou politique et en a clôturé 12 522.

Elle a procédé à 384 contrôles. Les manquements constatés à l’occasion de certaines des instructions menées ont conduit à prononcer 135 mises en demeure, dont 89 sur les cookies (une des priorités de la CNIL cette année) et 18 sanctions, pour un montant cumulé d’amendes jamais atteint qui dépasse les 214 millions d’euros.

Concernant la cybersécurité, elle a contrôlé 22 organismes dont 15 publics. Elle a constaté des suites cryptographiques obsolètes rendant des sites web vulnérables aux attaques, des insuffisances concernant les mots de passe et, plus généralement, des moyens insuffisants au regard des enjeux de sécurité actuels.

Téléchargez le rapport annuel de la CNIL

Share This