ACTUALITES EMPLOI

18 octobre 2022 | Nos newsletters, Octobre 2022

La région ÎLE-DE-FRANCE double la prime “métiers en tensions”

Le conseil régional d’Île-de-France a voté, vendredi 23 septembre 2022, le doublement de la prime “métiers en tensions”, mise en place en 2020, pour les demandeurs d’emploi qui souhaiteraient se former dans les métiers de la sécurité privée : elle s’élèvera à 2 000 euros contre 1 000 euros actuellement. Cette mesure vise à “renforcer l’attractivité” d’un secteur “en tension”, dans la perspective notamment des JOP et de la coupe du monde de rugby de 2023.

“La question du recrutement dans la sécurité est un de nos sujets de préoccupation majeure”, a déclaré Hélène Moutel, directrice régionale adjointe chargée de la stratégie et des relations extérieures de Pôle emploi en Île-de-France, lors du congrès du GES. Avec “seulement 10 000 personnes inscrites dans les métiers de la sécurité” dans la région, “on ne couvre pas le besoin actuel et donc on ne pourra pas couvrir le besoin futur”. Elle cite des prévisions de recrutement “de plus de 25 000 personnes pour les pics d’activité” pour les JOP 2024.

Alors que Gérald Darmanin a demandé aux préfets de mobiliser les acteurs de l’emploi localement dans la perspective des Jeux, Pôle emploi a lancé différentes actions en Île-de-France.

Depuis le début de la semaine, les conseillers ont commencé à recevoir ces 10 000 demandeurs d’emploi pour “faire le point sur leur situation”. “Soit la personne est immédiatement disponible et on lui propose des offres, soit elle a besoin d’adaptations et nous l’envoyons en formation, soit elle ne veut plus travailler dans la sécurité et nous l’accompagnons vers un autre projet”, résume Hélène Moutel. “D’ici fin novembre, nous aurons reçu l’ensemble des 10 000 demandeurs d’emploi inscrits dans ces métiers.”

CIBLAGE DE 42 000 DEMANDEURS D’EMPLOI

En parallèle, Pôle emploi travaille sur “l’élargissement de ce vivier”. En ciblant les publics “au chômage depuis plus d’un an” dans le nettoyage, la manutention et l’accueil, les services ont identifié 42 000 personnes “dont les compétences pourraient être intéressantes”. “Nous allons leur proposer de venir en agence” et de participer à “des événements de découverte des métiers”, indique la responsable. Celles intéressées seront ensuite reçues individuellement et se verront proposer un parcours de formation.

“Nous avons besoin de vous”, lance également Hélène Moutet à l’attention des entreprises de sécurité privée. Et d’inciter les chefs d’entreprise et les DRH à venir aux événements organisés par Pôle emploi pour présenter les métiers de la sécurité et “donner envie” à ces 42 000 personnes de venir. “Pour agir sur vos recrutements on a besoin de vos offres”, ajoute la directrice, regrettant que de nombreuses entreprises de sécurité privées ne déposent pas leurs offres d’emploi auprès de Pôle emploi.

 

 

Emploi des travailleurs handicapés : quelles sont vos obligations déclaratives en tant qu’employeur ?

 

Toutes les entreprises – sans exception – doivent déclarer le nombre de salariés handicapés qu’elles emploient. C’est ce que l’on nomme plus techniquement : Déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH). Cette déclaration se fait pas le biais de la Déclaration sociale nominative (DNS).

Quelles entreprises sont concernées par la déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH) ?

Toutes les entreprises d’au moins un salarié doivent procéder à la déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH), qui consiste comme son nom l’indique à déclarer le nombre de travailleurs handicapés employés dans l’entreprise. Cette obligation s’applique quelle que soit la nature du contrat de travail du salarié, qu’il s’agisse d’un CDI, d’un CDD, d’un stagiaire, d’un contrat d’apprentissage, etc.

Notez que même les entreprises de moins de 20 salariés, qui ne sont pourtant pas soumises à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH) sont soumises à cette obligation.

Qu’est-ce que l’OETH ?

L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH) concerne toutes les entreprises de 20 salariés et plus. Elle impose à l’entreprise d’employer au minimum 6 % de salariés en situation de handicap.

À quoi sert la déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH) ?

Cette obligation permet de rendre visible la mobilisation de tous les employeurs concernant l’emploi des travailleurs en situation de handicap et d’élaborer une cartographie exhaustive de l’emploi des personnes handicapées. L’objectif est de permettre d’améliorer l’offre de service et mieux accompagner les petites entreprises sur cette thématique.

De plus, pour les entreprises soumises à l’OETH, cette déclaration permet de vérifier quelles remplissent bien l’obligation d’emploi d’au minimum 6 % de travailleurs handicapés. Dans le cas contraire, cela permet de les soumettre au paiement d’une contribution annuelle qui est reversée à l’Agefiph (L’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées).

Quand devez-vous faire la déclaration obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH) ?

Pour toutes les entreprises, la DOETH doit être réalisé mensuellement via la DSN.

Pour les entreprises soumises à l’OETH, en plus de ces déclarations mensuelles, il est nécessaire de réaliser une DOETH annuelle. Depuis 2022, cette dernière est réalisée le 5 ou le 15 mai, au titre de la déclaration sociale nominative (DSN) d’avril.

Comment procéder à votre déclaration ?

La DOETH se fait via la déclaration sociale nominative (DSN) qui se réalise en ligne sur :

Quelles sont les informations et pièces justificatives à fournir ?

La déclaration doit décrire le nombre et le statut de chaque travailleur handicapé recruté, quel que soit son contrat de travail.

Pour les entreprises non soumises à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH), et qui n’emploieraient aucun travailleur handicapés, la déclaration est tout de même à effectuer en renseignant zéro salarié handicapé.

 

 

Espace emploi du site GPMSE

Nous vous rappelons qu’en tant qu’adhérent vous avez la possibilité de diffuser vos offres d’emploi sur le site internet du GPMSE.

Pour ce faire, il vous suffit de vous rendre dans l’espace emploi / déposer une offre sur le site internet du GPMSE, muni de votre identifiant et de votre mot de passe. Une fois, dans votre espace personnel, vous n’avez plus qu’à saisir les informations correspondantes aux champs proposés.

Votre offre sera soumise à approbation et vous recevrez un message dès qu’elle sera mise en ligne.

Cliquez ici pour déposer une offre dans l’espace emploi du site internet

Si vous avez besoin d’assistance, n’hésitez pas à nous solliciter: secretariat@gpmse.com

Share This