Nouvel Administrateur

Nous sommes très heureux d’accueillir un nouvel administrateur au sein du Conseil d’Administration du GPMSE : Monsieur Sébastien Marcotte de Quivières, représentant la société VERISURE où il occupe la fonction de Directeur Expérience et Marketing Client.

Souhaitant contribuer pleinement à l’action collective, Sébastien Marcotte de Quivière participe déjà à la Commission technique Télésurveillance et il est également missionné et représente GPMSE Télésurveillance à la CLAC, commission locale d’agrément et de contrôle du CNAPS, du Nord.

Cette arrivée fait suite au départ de Monsieur Patrick Grevet qui avait rejoint le Conseil d’Administration du GPMSE Télésurveillance en 2017 et qui avait activement participé aux travaux du GPMSE Télésurveillance. Il avait notamment contribué à l’organisation et à la réussite de la journée prospective Télésurveillance.

Nous le remercions très sincèrement de son implication et d’avoir œuvré à nos côtés pour défendre les intérêts de notre organisation et de l’activité.

 

Rencontre avec le Préfet Olivier de Mazières

Le 3 mai dernier, Patrick Lanzafame, Président du GPMSE Télésurveillance, a visité avec le Préfet Olivier de Mazières, Délégué ministériel aux partenariats, aux stratégies et aux industries de sécurité au Ministère de l’Intérieur, l’entreprise AQUILA adhérente du GPMSE Télésurveillance, en présence de Claude Tarlet de la FFSP.

Cette société déploie une plateforme de mise en relations et de coordination d’un réseau nationale d’entreprises de sécurité privée afin de proposer des prestations d’urgence telles que l’intervention sur alarme, gardiennage ponctuel et missions connexes.

Au cours de cette visite Olivier de Mazières a pu mesurer toute l’importance de ce maillon technologique de la chaine de sécurité.

Olivier Bevilacqua, Président de la société AQUILA a particulièrement apprécié la qualité de cette rencontre et la volonté marquée du Préfet d’échanger de façon constructive : « Nous avons reçu avec joie la visite de messieurs de Mazières, Tarlet et Lanzafame. L’intérêt et l’attention qu’ils ont manifesté à notre organisation avec bienveillance et empathie nous a conforté dans notre volonté de poursuivre notre chemin vers l’excellence. Ayant massivement recours à la sous-traitance nous nous assurons au long cours de la qualité règlementaire, documentaire et opérationnelle de nos sous-traitants. C’est l’impératif absolu qui, seul, permet d’opérer des prestations sous-traitées irréprochables car ce qui compte, ce n’est pas de savoir quelle part d’un marché est sous-traitée mais comment on opère cette sous-traitance. Entreprise patrimoniale au service de nos 800 000 abonnés, nous réalisons 250 000 prestations chaque année grâce à l’engagement constant de notre réseau de 300 entreprises locales partenaires. À l’issue de cette riche rencontre, ensemble, nous avons pu confirmer la grande utilité d’une initiative privée au service du plus grand nombre, au service du public. »

Patrick LANZAFAME a également rappelé à l’occasion de cette rencontre qu’il était important de bien faire la différence entre les activités de sécurité privée : « Si l’essentiel de l’activité concerne des moyens humains pour réaliser des missions de sécurité, il est important de prendre en compte les technologies. Celles-ci seront de plus en plus présentes dans la chaine de sécurité. Elles contribueront à rationnaliser et optimiser les missions tout en amenant de la valeur ajoutée»

Share This