Lors d’une interview, Régis Théaudière, Directeur Activité Télésurveillance chez Seris, revient sur l’activité de l’entité qu’il dirige, avant d’expliquer les raisons pour lesquelles il a souhaité adhérer à GPMSE.

 

Pourriez-vous rappeler les activités de Seris, sur le marché de la sécurité ?

Expert de la sécurité depuis plus de 50 ans, SERIS, premier groupe français indépendant de sécurité, a développé une offre complète de services, dans l’objectif de répondre de façon efficace et adaptée à tous les besoins sécuritaires. Réparties sur tout le territoire national et à l’écoute de leurs clients professionnels, les équipes proposent des solutions personnalisées, en totale adéquation avec les besoins exprimés. En France, SERIS, avec plus de 9.000 collaborateurs, regroupe différentes activités, comme la surveillance humaine, la sûreté aéroportuaire, la sûreté cynophile, la sûreté mobile, la télésurveillance…

 

 

Vous dirigez justement l’activité Télésurveillance, au sein du Groupe. Pourriez-vous nous expliquer sa spécificité

Tout d’abord, je tiens à souligner que cette activité n’est pas nouvelle puisque SERIS dispose d’un Centre National de Télésurveillance depuis 30 ans. Celui-ci est agréé risques lourds – APSAD niveau 3 – et certifié ISO 9001 version 2008. Il est donc adapté et spécialisé dans les besoins aux professionnels comme l’industrie, le tertiaire, la distribution et les établissements publics. Parmi nos clients, nous avons plusieurs grands groupes du CAC40, dont l’exigence nécessite une approche et une offre de services « sur mesure » et haut-de gamme, répondant aux spécificités de chacun. Ces services personnalisés reposent sur une infrastructure dernière génération, avec une virtualisation des serveurs, pour une performance et une sécurité optimales.

 


Comment avez-vous connu GPMSE ?

Voici plus de dix ans que je côtoie régulièrement présidents ou adhérents de GPMSE. Or, les modalités et le montant des cotisations m’étaient encore étrangères jusque récemment. J’ai alors eu l’heureuse surprise de découvrir que le montant de la cotisation était basé sur le CA de l’activité uniquement en échangeant avec A. Lionnet, de Brinks. L’investissement financier ne fut donc plus du tout un frein et je signai alors très rapidement, convaincu depuis fort longtemps de l’intérêt d’adhérer à ce groupement professionnel.

 

 

Quelles sont aujourd’hui vos attentes, en adhérant à GPMSE Télésurveillance ?

Comme je l’exprimais juste avant, voici plusieurs années que je souhaitais devenir membre de GPMSE. En effet, quand nous n’adhérons pas à un groupement, on se sent vraiment seul, voire à la marge. Ma priorité, aujourd’hui, via cette adhésion, est d’être régulièrement informé des évolutions législatives, technologiques, du marché de la sécurité en général. M’offrir la possibilité d’être en relation avec nos confrères et concurrents est également essentiel et je compte bien sur GPMSE pour m’allouer ces opportunités.

POur en savoir plus sur SERIS SECURITY Télésurveillance, cliquez ICI

Interview réalisée par Virginie Cadieu, le 20/12/2017

Share This