Après Montpellier, une nouvelle « matinale » se tenait à Bordeaux, le 8 mars dernier, à laquelle participaient dirigeants de PME, responsables de services et utilisateurs de systèmes de sécurité/sûreté. Comme pour les précédentes réunions, intervenaient de nombreux experts, représentant la brigade départementale de renseignement et d’investigation judiciaire de la gendarmerie, l’ANSSI, mais également le CNPP, le Groupe Verspieren, ainsi que Francofa-Eurodis, partenaire de l’ensemble de ces matinales.

Le rôle de l’ANSSI auprès des PME : prévention et anticipation

« Nous participons à la mise en place d’un certain nombre de formations, accessibles à toutes les TPE/PME, de façon à former les référents en sécurité numérique », annonce Guy Flament, Délégué régional à la sécurité numérique pour la région Nouvelle Aquitaine- ANSSI, ajoutant «je vous invite à consulter les MOOC, qui permettent d’appréhender tous les aspects de la sécurité numérique […] En suivant ces formations en ligne (sur le site https://secnumacademie.gouv.fr/ NDLR) ». Et d’affirmer « à l’issue de ces formations, l’ANSSI vous délivre même un certificat de formation. »

Les N’Techs : des enquêteurs spécialisés dans les technologies numériques à votre service

« Dans le cadre d’enquêtes liées aux attaques cyber, nous intervenons dès la déclaration des faits, afin d’appréhender l’événement et aider les entreprises », déclare l’Adjudant-Chef Jean-Christophe Fedherbe, appartenant au Groupement de gendarmerie départementale de la Gironde. Affirmant que la menace est imminente et perpétuelle, il avoue considérer qu’il existe deux typologies de chefs d’entreprise : « celui qui est conscient d’une possible attaque et celui qui ne le sait pas encore ». Et de détailler alors les dix préconisations majeures, à l’attention des Chefs d’entreprise, dans l’objectif de réduire considérablement les risques, face aux cybermenaces, parmi lesquelles : « En votre qualité de chef d’entreprise, vous êtes civilement et pénalement responsable des données à caractère personnel liées à votre système d’information et de son utilisation par vos collaborateurs. Vous devez donc veiller à être en conformité avec les licences de logiciels et contenus soumis à copyright..

Intervenaient également Romuald Jan – Directeur régions Sud, au sein du CNPP, Stéphane Letellier, chargé des comptes au sein du Département Sécurité, chez Verspieren et Guillaume Signoret, Responsable des Grands Comptes, chez Francofa Eurodis, qui accompagne GPMSE sur l’ensemble des matinales en 2018.

Vous pourrez très prochainement découvrir un article complet concernant cette matinale, dans le dossier spécial Cybersécurité de PSM,

La prochaine matinale se tient à Nantes, le 5 juin prochain.

 

Rédigé et mis en ligne le 23 mars 2018 par Virginie Cadieu

Share This