Renforcer les liens entre les membres et développer des relations constructives avec les pouvoirs publics, telle est la vocation de cette nouvelle Fédération qui remplace désormais l’Alliance Nationale des Activités Privées de Sécurité. Claude Tarlet, Président de la FFSP et Jean-Christophe Chwat, Vice-Président, nous livrent leurs ambitions, lors d’une interview.

 

Pourquoi la nécessité de créer une fédération alors qu’une alliance existait déjà ?

claude tarletClaude Tarlet : Nous avons décidé de créer une Fédération de façon à réunir l’ensemble des métiers liés à la sécurité privée, avancer sur un même chemin et offrir, grâce cette force unitaire, une sécurité optimale à l’ensemble des Français et une représentation identifiée aux pouvoirs publics. L’ANAPS rassemblait quelques acteurs. Aujourd’hui, la FFSP, en décuplant sa représentativité, œuvre pour une meilleure prise en compte des activités de la sécurité privée, dans la politique globale de sécurité. Et si cette grande maison commune de la sécurité privée saura préserver les spécificités de chacun, elle entend bien, rapidement, apporter des réponses innovantes et adaptées aux besoins de sécurité des Français.

 

 

Une récente étude USP/IFOP déclare que 75% des français pensent que la sécurité privée est complémentaire des forces de sécurité publique. La FFSP est née en plein climat de confiance, semblerait-il. Cela va-t-il contribuer à son rayonnement ?

Claude Tarlet : la FFSP jouera pleinement son rôle dans la mise en œuvre d’une sécurité globale performante. Assurer une sécurité maximale à l’ensemble des Français est l’un des défis majeurs de notre époque. L’étude montre bien la confiance et la reconnaissance grandissante des activités de la sécurité privée, ces dernières années. La FFSP va continuer à tout mettre en œuvre pour asseoir cette reconnaissance. Aux côtés des forces de l’ordre et en pleine coopération avec elles, la Sécurité Privée a, plus que jamais, un rôle essentiel à jouer.

Dans ce contexte, nous avons récemment publié un document conjointement rédigé et signé par le SNES (Syndicat National des Entreprises de Sécurité, NDLR), le CICS (Conseil des Industries, de la Confiance et de la Sécurité, NDLR) et la FFSP, proposant la création d’une instance parlementaire dédiée à la sécurité. Il nous apparait effectivement essentiel que les questions de sécurité puissent être examinées par la Représentation nationale, au sein d’un groupe d’étude spécifique.

 

Vous êtes Président GPMSE Fédération et avez accepté le poste de Vice-Président de la FFSP. Que va apporter cette nouvelle Fédération à GPMSE ?

( NE PAS RECADRER - sans accord) Portrait Jean-Christophe ChwatJean-Christophe Chwat : GPMSE s’associe pleinement à cette volonté de fédérer l’ensemble des acteurs de la sécurité, dont plus particulièrement la sécurité électronique, de façon à apporter des réponses performantes, concordant aux besoins actuels. En effet, notre groupement a pour vocation d’accompagner tous les dirigeants des sociétés d’installation, de maintenance et de télésurveillance et de piloter des actions collectives, dans l’objectif d’assurer la professionnalisation de ces activités et anticiper leur mutation. Et c’est dans ce contexte que nous aurons à cœur de favoriser les rapprochements nécessaires dans notre filière, au sein de la FFSP.

Réunir l’ensemble des acteurs de la sécurité, via cette Fédération Française, va nous permettre d’accroître la visibilité de nos actions, faciliter les échanges, défendre les intérêts de ces métiers et encore mieux les représenter auprès des pouvoirs publics. Dialoguer avec les instances officielles, se présenter comme le canal incontournable et unique, est assurément le moyen d’offrir, demain, une meilleure sécurité à l’ensemble des citoyens.

 

 

 

* Les membres de  la Fédération Française de la Sécurité Privée, à aujourd’hui sont : ARSIS, CEFSI, FIGEC, FPS, GPMSE Installation, GPMSE Télésurveillance, SCS, SESA, SNARP, SVDI, UNA3P, USP PROTEC, USP Surveillance, USP Technologies, USP Valeurs.

D’autres acteurs viendront compléter cette liste, très prochainement, comme le CICS, la FFMI…..

 

Share This