La RSE comme opportunité de croissance !

 

Jean-Louis JARRY, Président de VLAD – Batteries4pro®, nous explique pourquoi et comment :

 

Jean-Louis JARRY, pouvez-vous nous présenter VLAD en quelques mots ?

VLAD est une PME industrielle basée à Parçay-Meslay (37). Depuis 1985, nous concevons, fabriquons et distribuons des batteries pour le monde médical & industriel.

Aujourd’hui nous employons plus de 75 collaborateurs et adressons notre savoir-faire dans plus de 80 pays à l’export.

Déjà certifié ISO 9001, ISO 14001 et ISO 13485 (dispositifs médicaux), nous sommes devenus en 2021, le 1er industriel en France à obtenir le label THQSE® – Très Haute Qualité Sanitaire Sociale et Environnementale – à son plus haut niveau d’excellence, l’or.

 

Pourquoi la RSE est-elle devenue un nouvel enjeu ?

L’industrie française modernise ses outils de production par des innovations numériques & la robotique. Face à cette révolution industrielle, de nouveaux défis apparaissent, parmi lesquels celui de la production propre et responsable.

L’enjeu environnemental dépasse l’industrie. Il est préférable de confier ce sujet aux entrepreneurs pour faire émerger une nouvelle économie positive. VLAD a toujours intégré des actions RSE au quotidien. Maintenant nous allons plus loin pour anticiper le durcissement de la réglementation, mais aussi les attentes des salariés ou des consommateurs en termes de qualité, traçabilité, sécurité et du respect des hommes & de l’environnement.

 

Quel est l’intérêt d’avoir initié une démarche de labellisation ?

C’est avant tout une réflexion de dirigeant responsable. Nous faisons face à de nombreux enjeux : le réchauffement climatique, la compétitivité et l’attractivité de notre marque employeur.

C’est aussi une question de survie de notre entreprise. Les donneurs d’ordre évaluent leurs fournisseurs sur des critères de développement durable, tant au niveau de leur organisation que des produits ou services proposés. La RSE a donc un impact direct sur les opportunités commerciales, avec un niveau d’exigence qui s’accroît.

Pour nous aider dans notre démarche de labellisation, nous avons fait appel à Primum Non Nocere, une agence spécialisée pour acquérir un nouveau mode de fonctionnement structurant er plus vertueux sur de nombreux thèmes : les achats responsables, l’éco-conception, l’approvisionnement local des matières premières, le transport, la biodiversité, etc.

 

Quels sont vos projets à venir ?

Plus de la moitié de nos effectifs sont répartis en 4 groupes qui travaillent sur nos thématiques RSE stratégiques :

  • la construction d’un nouveau bâtiment respectueux de l’environnement avec des équipements industriels de pointe,
  • la consommation et gestion des déchets,
  • le bien-être au travail,
  • et bien sûr l’éco-conception de nos batteries : utilisation de matériaux éco-conçus, rétro-engineering, conception de batteries 100% démontables pour le reconditionnement et le recyclage.

Notre programme ambitieux – déjà initié – est d’ailleurs soutenu par l’État grâce à une subvention de plus d’1 million d’€ du Plan France Relance sur les 5,7 millions d’€ prévus.

 

Un conseil pour nos adhérents ?

J’ai même 4 conseils pour se lancer dans la démarche RSE :

  • Avoir l’envie
  • Se faire accompagner
  • Que le projet soit porté par le Top Management
  • Partager ses actions et échanger sur les bonnes pratiques !
Share This