PIERRE HUCHETPourriez-vous évoquer l’évolution de l’activité du Groupe Semaintex, dans le domaine de la sûreté, ces dernières années ?

Le groupe Semaintex, créé en 2002, a démarré ses activités dans le secteur de la sécurité privée et la désincarcération des personnes bloquées dans les ascenseurs.

A partir de 2008, nous avons décidé de nous concentrer sur le gardiennage, notre cœur de métier étant alors focalisé sur les interventions par alarmes, les rondes et la sécurité mobile. A ce jour, nous réalisons environ 6 000 interventions par mois. C’est la raison pour laquelle de nombreux centres de télésurveillance sont partenaires. Nous travaillons également avec plusieurs sociétés installant des systèmes de sécurité électronique autour de chantiers et bâtiments vacants. Notre expérience et nos références, en matière de services, ainsi que les moyens logistiques mis en place, nous permettent de garantir des délais d’intervention très rapides, sur tout l’hexagone. Et la reconnaissance de notre expertise se traduit par un Chiffre d’affaire en constante progression, puisque nous sommes passés d’un CA de 200 000 euros en 2006 à plus de 3,5 millions en 2016. A titre d’exemple, nous gérons aujourd’hui pratiquement 90% des interventions sur les échafaudages, en Île-de-France.

 

Quel est votre point de vue quant à l’évolution des attentes dans le secteur de la sécurité/sûreté ?

L’évolution du métier est nécessaire, du fait de l’évolution technologique des dispositifs de sécurité électronique et des attentes des donneurs d’ordre.

En outre, la sécurité humaine sera toujours indispensable, quelles que soient les technologies utilisées, demain. Les dispositifs de vidéoprotection, les systèmes de sécurité périmétriques et périphériques, les drones aujourd’hui, sont des outils d’aide à la prévention et à la sûreté, de plus en plus précis et donc efficaces, mais ce sont les hommes qui, au bout de la chaine, prennent les décisions et interviennent quand nécessaire. Nous devons donc veiller à ce qu’ils puissent mieux appréhender ces moyens qui facilitent leur quotidien.

 

Pourriez-vous expliquer la raison pour laquelle le Groupe Semaintex a souhaité adhérer à GPMSE Télésurveillance?

Adhérer à GPMSE va nous permettra de rencontrer et échanger avec les télésurveilleurs. Ce dialogue constructif est pour nous essentiel, pour l’évolution de la profession. Nous sommes donc ravis d’être aujourd’hui présents au sein de GPMSE et souhaitons y participer activement.

Pour en connaître davantage sur Semaintex : http://www.semaintex.fr

 

Share This