Le Ministère du Travail a publié, le 26 avril 2017, les chiffres de la première mesure de l’audience des organisations professionnelles d’employeurs, au niveau national et interprofessionnel, ainsi qu’au niveau des branches professionnelles. Concernant la branche des entreprises de prévention et de sécurité, GPMSE Télésurveillance est l’unique organisation professionnelle de la sécurité privée électronique représentative, au niveau patronal. 

 

Cette première mesure d’audience est essentielle, car elle détermine les organisations professionnelles d’employeurs représentatives pour les quatre prochaines années. De ce fait, elle joue « un rôle primordial dans la négociation des accords collectifs, ceux-ci devant être préalablement négociés par ces organisations professionnelles d’employeurs représentatives« , stipule le Ministère du Travail. Ces accords collectifs pouvant seulement alors être étendus à l’ensemble des entreprises d’une même branche professionnelle. Et si l’USP, le Snes et le Sesa représentent un pourcentage d’audience entreprises et salariés non négligeable, dans le domaine de la sécurité privée, GPMSE Télésurveillance, est la seule organisation représentative pour la sécurité électronique (contrairement aux trois autres organisations spécialisées dans la sécurité humaine). GPMSE Tls se félicite donc de remplir les conditions de représentativité, en termes d’audience, pour faire son entrée au sein de la branche. En effet, comme en témoigne la publication des chiffres de la représentativité patronale, GPMSE Tls représente plus de 16% de l’audience entreprises, au sein de la branche professionnelle.

Présentation1

Source : Ministère du Travail, de l’Emploi et de la formation professionnelle

« En tant que Président GPMSE Télésurveillance, je me réjouis de pouvoir bientôt participer activement aux travaux de la branche, en travaillant conjointement avec les autres organisations professionnelles de prévention et de sécurité représentatives. Et ce, dans l’objectif de continuer à œuvrer pour l’instauration de règles de bonnes pratiques professionnelles, d’une part, et de veiller à l’adaptation des règles sociales pour le secteur de la sécurité privée, d’autre part », déclare Patrick Lanzafame, qui souligne que « GPMSE Tls peut se prévaloir, aujourd’hui, de représenter plus de 80% du marché de la Télésurveillance, en France. Cette représentativité est donc conforme aux longs travaux entrepris, conjointement avec nos adhérents ; elle va également légitimer les métiers de la sécurité électronique entrant dans le champ d’application du livre VI du CSI, jusqu’à présent quelque peu délaissés par la branche professionnelle. Notre priorité, aujourd’hui, est donc de représenter pleinement cette profession et de développer cette grande maison de la sécurité électronique, pour faire entendre notre voix. Nous souhaitons d’ores-et-déjà la bienvenue aux Télésurveilleurs qui souhaiteraient nous rejoindre, pour que nous les soutenions et défendions.» Enfin, le Président GPMSE Télésurveillance rappelle que l’organisation « travaille pour l’avenir des métiers de services ayant pour objet la surveillance par des systèmes électroniques de sécurité, ainsi que toute la chaine de valeur qui en découle. A ce sujet, notre organisation porte un titre professionnel reconnu dont la crédibilité n’est plus à démontrer. Elle travaille également  sur d’autres métiers tels que la vidéoprotection, ainsi que des métiers connexes d’avenir. »

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les résultats de l’audience patronale, par branche professionnelle, publiés par le ministère du travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle en cliquant ici.

Le Ministère du Travail arrêtera « au cours des prochains mois, la liste des organisations professionnelles d’employeurs représentatives au niveau national et interprofessionnel, national et multi professionnel et dans les branches professionnelles, au regard du respect de l’ensemble des critères de la représentativité. »

Share This