Créée en 2003, GALILEE Sécurité Electronique est la première société française d’installation, maintenance et télésurveillance de système de sécurité électronique à intégrer les solutions de surveillance automatique de sites sensibles, industriels et militaires, par drone ainsi que la détection et la neutralisation de drones intrus dans un espace aérien privé. Olivier Pradel, dirigeant de cette société, également Vice-Président du GPMSE Installation, lors d’une interview, revient sur le savoir-faire, unique, de GALILEE Sécurité Electronique.

 

Comment décririez-vous GALILEE Sécurité Electronique ?

Voici plus de quinze ans que Galilée Sécurité Electronique accompagne ses clients dans les projets de sécurisation de leur site, dès la phase étude jusqu’à la mise en place de dispositifs de sécurité, en passant par le montage de dossiers et les demandes d’autorisation, tant auprès de la préfecture que de la DGAC.

Suite à la mise en place de partenariats forts avec des fabricants, comme les sociétés Drone Protect System et CERBAIR, nous sommes, aujourd’hui, en capacité de répondre à l’ensemble des besoins de sécurisation des sites, y compris les plus exposés, en intégrant et interfaçant aux systèmes de sécurité classiques leur surveillance par drone, en vol automatique et la détection d’intrusion de drones dans un espace aérien privé. Ces solutions automatisées, sans aucune intervention humaine, sur les commandes de vol, sont fortement appréciées et de plus en plus reconnues pour leur grande efficacité, face aux nouvelles menaces et risques d’intrusion, attaques, sabotages et reconnaissance, sans mettre en danger la vie d’autrui. Enfin, je souligne qu’en dehors des israéliens, aucune autre solution semblable à la nôtre n’est présente, sur le marché.

Aussi, de grands groupes industriels et tertiaires nous font aujourd’hui confiance, en reconnaissant notre expertise et notre réactivité.

 

Vous avez souhaité participer à Eurosatory, en juin dernier, pour quelles raisons ?

image002Pour la première année, au sein du salon, jusqu’alors très orienté « militaire », un espace était dédié à la protection et la sécurisation des sites sensibles. Ce qui nous correspondait.

En outre, présents l’année dernière à l’université du MEDEF, les solutions que nous présentions, dans l’espace innovation, ont attiré l’attention des visiteurs mais également des organisateurs d’Eurosatory. Ils nous ont alors sollicités pour exposer, cette année, nos drones aériens, à destination du civil.

Nous avons accepté, pariant sur le fait que notre solution unique, en ce sens qu’elle est aujourd’hui la seule homologuée DGAC pour la surveillance automatisée par drone, et 100% française, allait attirer l’attention de nombreux visiteurs.

Et nous avons eu raison, au vu du succès rencontré. En effet, plus de 500 visiteurs sont venus sur notre stand, pour assister à nos démonstrations.

Qui étaient ces visiteurs et que recherchaient-ils ?

image001Nous avons reçu plusieurs délégations, comme celle de la principauté de Monaco, dans laquelle était présent le Conseiller de Gouvernement – ministre de l’Intérieur, mais également du Canton de Genève, du Canada, du Chili…

De nombreux visiteurs, issus de l’Europe du Nord, du continent asiatique, d’Arabie, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient ont également porté un intérêt à nos solutions. Ainsi, plus d’un tiers des personnes, venues nous rencontrer, étaient des étrangers. Parmi eux, de nombreux militaires ont également participé à nos démonstrations.

Tous se sont montré fort intéressés par nos atouts, que je résumerai ainsi :

  • La possibilité de fournir des dispositifs automatisés permettant d’éviter l’envoi de personnes sur des zones à haut risque, qui mettraient en danger leur sécurité
  • La transmission d’information claires et précises aux autorités, sans que celles-ci n’aient besoin de se déplacer
  • L’économie financière réalisée en évitant la mise en place d’un nombre considérable de caméras fixes
  • La capacité d’obtenir une surveillance efficiente, y compris lors d’événements de grande ampleur
  • L’occasion de disposer d’un drone embarqué, solution mobile unique au monde, à destination des pompiers, militaires, ou sociétés de gardiennage
  • L’opportunité de s’interfacer avec la majorité des systèmes d’exploitation existants

 

 

 Ces visiteurs, venus vous rencontrer, lors du salon Eurosatory, correspondent-ils à la typologie de clients que vous démarchez ?

Tout à fait. Notre volonté est de développer des parts de marché auprès du secteur public, de la défense et des sites sensibles, parce que nous sommes convaincus, aujourd’hui, de pouvoir contribuer à une plus grande prévention et sécurisation des lieux concernés, en faveur des personnes et des biens, grâce à notre savoir-faire, et ce en évitant de mettre en danger la vie des acteurs engagés dans le secours, l’assistance, la prévention et la sécurité. L’innovation, au service de l’humain et de sa sécurité, est notre ADN. Et nous sommes fiers, aujourd’hui, d’être reconnus comme tels.

 

Quelles sont les spécificités techniques de cette solution, recherchées par vos clients ?  

Image drone 3Tout d’abord, la sécurité et la discrétion, étant donné les liaisons de données sécurisées (technologie de chiffrement de niveau militaire AES 256-bit) mises en place, tout comme les nombreux protocoles de sécurité (RTL, Fall-Safe, parachute automatique…) et la signature auditive basses fréquences très discrète.

Sa haute précision et son autonomie sont également de vrais atouts. Le maintien en altitude est assuré, grâce à un télémètre laser. L’atterrissage automatique, très précis, à plus ou moins dix centimètres, est fort apprécié.

Nos clients recherchent également une solution rapide à mettre en œuvre. La nôtre, prête à décoller en moins de 30 secondes, grâce à une initialisation ultra rapide, répond tout à fait à cette exigence.

Enfin, sa grande autonomie, de 35 minutes, avec charge utile (jusqu’à 3 kg embarqués) est approuvée, ainsi que sa portée qui peut atteindre 10 kilomètres.

J’ajoute que de multiples capteurs sont compatibles, de façon à répondre à différents besoins, ce dans divers domaines d’application. Cela va du capteur optique classique jusqu’au capteur détection chimique, en passant par des mixtes optique/thermique, comportant des zooms motorisés, du pointage laser…

 

 

 

Galilée Sécurité Electronique, depuis février 2018, appartient au groupe ANAVEO. Distributeur de la solution 3S (Smart Surveillance System), solution française de drone de surveillance autonome disposant des autorisations de vol de la DGAC pour sites sensibles, industriels ou militaires, Galilée Sécurité Electronique est reconnue pour son professionnalisme, son expertise de la sécurité et sa veille active permanente en recherche et innovation, de façon à garder sa place de leader en surveillance automatique et pour faire face à la demande grandissante et de plus en plus pointue.

 

Rédigé et publié le 13/07/2018 par Virginie Cadieu, Responsable Marketing-Communication GPMSE

 

Share This