Une seule et même organisation fédérant les métiers de la sécurité électronique et numérique, c’est pour bientôt….
 La fusion de ces deux organisations professionnelles avait été annoncée, pour la première fois, en janvier, à l’occasion des vœux de la Fédération Française pour la Sécurité Privée (FFSP), par Claude Tarlet, Président de cette fédération. Jean-Christophe Chwat, Vice-Président de la FFSP et Président du GPMSE Fédération, avait alors confirmé cet accord unanime.

 

 

IMG_0051« Je me réjouis de constater les évolutions et la bonne volonté de chacun pour arriver à concrétiser ce rapprochement avant l’été », déclare Jean-Christophe Chwat, qui ajoute « certes, ce mariage nécessite de nombreux dialogues et surtout de multiples formalités administratives. Aussi, je remercie vivement les Présidents Luc Jouve et Patrick Lanzafame, ainsi qu’Olivier Pradel, trésorier de l’association, et Béatrice de Bagneux, Déléguée Générale, qui déploient tous beaucoup d’énergie pour mener à bien cette entreprise et faire en sorte que nous tenions le calendrier annoncé. En effet, notre objectif est de calquer notre agenda sur celui de la fusion des deux organisations professionnelles représentatives de la branche des entreprises de prévention et de sécurité, SNES/USP, programmée pour le mois de juin 2019. »

Les réunions sont effectivement fréquentes et Ivan Marciano avoue échanger très régulièrement avec Jean-Christophe Chwat, de façon à se tenir informés, mutuellement, de la progression des démarches, de part et d’autre. Cette concertation porte également sur le nom qui sera donné à cette nouvelle organisation.

ivan marciano« Il est agréable de constater que nous partageons tous les mêmes convictions et œuvrons pour un même objectif, celui de toujours mieux défendre les intérêts de nos membres et faire porter leurs voix auprès des instances officielles. Je sais que Philippe Bruneaut et Eric Marciano, tous deux membres du bureau, ainsi que l’ensemble des adhérents de l’USP Technologies, me soutiennent dans mes démarches. Ils ont compris l’importance de ce projet et sont convaincus du bien-fondé de cette union », annonce Ivan Marciano qui présidera la branche technologies, dès que le rassemblement sera opéré.

« Le GPMSE Fédération regroupe, historiquement, une branche Installation et une branche Télésurveillance. Jusqu’à présent, les constructeurs, distributeurs et éditeurs de logiciels, partenaires du GPMSE, rencontraient nos adhérents essentiellement lors de l’Assemblée Générale annuelle. Or, au vu de l’avancée rapide des technologies et de la transformation de nos métiers, rassembler tout cet écosystème, en intégrant le monde de la technologie et du système, est essentiel, pour construire, ensemble, les opportunités de demain et mener des actions communes, encore plus convaincantes vis à vis des pouvoirs publics. Ainsi, grâce à ce mariage, notre image de syndicat professionnel représentatif des télésurveilleurs, sur l’hexagone, mais également des installateurs « pur-player », va, certes, être renforcée. Mais surtout, à la faveur de cette union avec l’USP Technologies, nous allons représenter une partie des industriels opérant sur le marché de la sécurité électronique. Cette union est donc une formidable opportunité pour mieux relever les défis de la profession, face à un marché en pleine évolution », assure Jean-Christophe Chwat.

Rédigé et publié le 24 avril 2019 par Virginie Cadieu

 

Share This