Michel Maisonneuve, Président de la commission technique télésurveillance GPMSE nous explique son fonctionnement, son rôle et ses objectifs.

Michel, quelle est la raison d’être de cette commission ?

C’est avant tout un lieu d’échange et de réflexion entre professionnels de la télésurveillance. Elle permet d’identifier et de faire avancer des sujets de fond et d’actualité sur nos métiers et notre secteur qui nécessitent l’interaction d’experts pour produire des idées et être force de propositions au bénéfice du collectif.

Parallèlement, cette commission est également un relais de communication des actions réalisées ou en cours par le GPMSE ainsi que les résultats obtenus ou prévisibles.

 

Comment fonctionne-t-elle ?

Pilotée par un président de séance, la commission est animée par les participants, des représentants opérationnels des sociétés adhérentes, sur la base de thèmes récurrents évoluant en permanence et de nouvelles thématiques d’actualités, par exemple dernièrement la Loi de sécurité globale.

Nous faisons également intervenir régulièrement des invités, notamment un représentant du Ministère de l’Intérieur, qui viennent nous enrichir de nouvelles informations.

La commission technique télésurveillance se réunit une fois par trimestre en mode présentiel et en distanciel depuis plus d’un an maintenant. Il est probable que demain nous adopterons un format hybride présentiel et digital.

 

Concrètement quels sont les thématiques, sujets abordés ?

Les sujets abordés concernent l’exploitation et l’organisation opérationnelle des stations centrales de télésurveillance (la formation, la certification APSAD de service de télésurveillance, la normalisation européenne EN50518, veille réglementaire (CSI), veille technique, relations extérieures (Ministère de l’Intérieur, CNAPS, Pôle emploi, …)

Quand des sujets sont ou deviennent importants, nous organisons des groupes de travail qui se réunissent en préambule de la commission et à intervalle régulier. Voici quelques-uns des sujets récemment abordés :

  • Evolution des numéros à valeur ajoutée (08) : ARCEP
  • L’arrêt de certaines technologies de transmission des alarmes (Protectline, arrêt du RTC …) : Fédération des Télécoms
  • L’évolution de la règlementation APSAD de service de télésurveillance : CNPP
  • Le règlement Européen sur la protection des données personnelles

Prochainement nous envisageons une thématique d’actualité « la cybersécurité de nos centres de Télésurveillance »

 

Quel est le profil des participants à la Commission Technique Télésurveillance ?

La commission est ouverte à tous les adhérents et je rappelle que toutes les sociétés adhérentes peuvent y inscrire une ou plusieurs personnes opérationnelles ayant une sensibilité dans les domaines technique, informatique, exploitation, commercial, réglementaire….  L’objectif étant d’enrichir les échanges par des idées qui s’appuient sur les réalités concrètes de nos expériences métier au quotidien.

Les dirigeants des entreprises adhérentes ont d’ailleurs tout intérêt à s’assurer que les personnes inscrites au GPMSE pour représenter leur société et participer à la commission soient toujours en poste et prêtes à apporter une contribution à valeur ajoutée dans la réflexion.

 

Pour tout renseignement complémentaire, nous vous invitons à prendre contact avec le secrétariat du GPMSE : secretariat@gpmse.com ou 01 45 05 71 71

Share This