Le 14 décembre dernier, les organisations patronales*, dont GPMSE, et organisations syndicales** ont signé un accord de branche pour le financement du MAC (Maintien et Actualisation des Compétences), formation continue obligatoire notamment pour le renouvellement de la carte professionnelle des agents de sécurité privée, à compter du 1er janvier 2018.

 

Rappelons que depuis ce début d’année, l’ensemble des entreprises de sécurité privée sont tenues de mettre à jour la compétence de leurs agents qui souhaitent renouveler leur carte professionnelle. Afin de réduire les frais liés à cette nouvelle obligation, un accord de branche visant notamment à prendre en charge une partie du financement du MAC, a été signé et approuvé à l’unanimité.

 « Je me réjouis de cette belle avancée qui va favoriser la montée en compétences de nos personnels, déclare Patrick Lanzafame, Président GPMSE Télésurveillance. Nous apportons, ainsi, une réponse concrète aux chefs d’entreprises qui étaient soucieux des difficultés financières que le MAC pouvait générer. Certes, il reste encore quelques points à éclaircir,. Mais, pour notre métier, cet accord répond à 90% du besoin, la grande majorité des opérateurs en télésurveillance étant en poste. »

L’accord prévoit le financement d’une contribution additionnelle de 0,15% de la masse salariale  des entreprises est versée à OPCALIA, à compter de ce début d’année.

« Le suivi sera effectué par la SPP de la branche. Nous avons fait en sorte que chaque entreprise contributrice bénéficie du droit de tirage à hauteur de la contribution qu’elle a versée« , souligne le Président GPMSE Télésurveillance.

 

 

Veuillez trouver l’accord signé ICI

 

 

  • L’ensemble des organisations patronales concernées regroupent le Syndicat National des Entreprises de Sécurité (SNES), l’Union des entreprises de Sécurité Privée (USP), le Syndicat des Entreprises de Sûreté Aéroportuaire et Aérienne (SESA) et le Groupement Professionnel des Métiers de la Sécurité Electronique (GPMSE)
  • Les organisations syndicales représentatives sont FO, CFDT, CGT, CFE CGC, CFTC et l’UNSA
  • SPP : Section paritaire professionnelle composée des syndicats d’employeurs et de salariés

 

Brève rédigée par Virginie Cadieu, le 05/01/2017

Share This