Christophe Dessain, Dirigeant de Protect France, un des leaders mondiaux de générateurs de brouillard opacifiant et de Produits de marquage codé, fidèle partenaire du GPMSE Fédération, notamment à l’occasion de son Assemblée Générale annuelle, annonce, aujourd’hui, son adhésion au GPMSE Technologies Numériques. Lors d’un entretien, il nous apporte son éclairage quant aux raisons de son adhésion et à ses attentes, en tant que nouvel adhérent.
« Se faire représenter pour défendre notre profession : une évidence » pour Christophe Dessain

Dès le début de l’entretien, le dirigeant de Protect France souligne l’importance et l’évidence d’adhérer à une organisation professionnelle. « Il est essentiel que fabricants, éditeurs de logiciels et distributeurs se regroupent et que nous soyons représentés, pour être entendus par les pouvoirs publics et les autorités compétentes. Cela était déjà le cas lorsque j’étais adhérent d’USP Technologies. Aujourd’hui, en devenant adhérent du GPMSE Technologies Numériques, une des organisations du GPMSE Fédération, et en tant qu’acteur de terrain, échanger avec l’ensemble de l’écosystème va nous permettre de toujours mieux orienter nos recherches et notre développement, en totale adéquation avec les attentes et les évolutions réglementaires. »

 

« Au lendemain de la crise sanitaire, être réunis au sein d’une organisation professionnelle nous permet d’échanger sur nos expériences et de mieux rebondir »

Aujourd’hui, plus que jamais, Christophe Dessain, fondateur de Protect France, en 2003, ressent le besoin d’adhérer au GPMSE Technologies Numériques. « La société représentait 4 millions de Chiffre d’Affaires en 2019. La belle progression que nous avions opérée, ces dernières années, grâce au travail et à la compétence de mes 11 collaborateurs, sera malheureusement amoindrie en 2020, en lien avec la situation exceptionnelle que nous venons de vivre. Comme pour beaucoup d’acteurs du secteur, le Chiffre d’Affaires sera minoré, cette année. Notre Chiffre d’Affaires présentait les autres années une progression de 20%, pas cette année En participant aux travaux initiés par le GPMSE, et en totale synergie avec les autres organisations professionnelles de la Fédération(1), nous allons pouvoir dialoguer avec nos clients et autres décideurs, pour préparer les innovations de demain. Nous allons également faire part de nos attentes aux parlementaires et autres autorités et acteurs publics, dans l’objectif de pérenniser nos entreprises et sécuriser les emplois. »

 

Détermination et innovation : le tandem gagnant pour Christophe Dessain

Pour le dirigeant de Protect France, il est évident que la récession économique, à venir, va durement frapper le secteur de la sécurité électronique, mais il reste optimiste, déterminé et mise sur l’agilité l’ingéniosité et l’innovation, des « fondamentaux », pour Christophe Dessain.

« Une de nos solutions « phare », d’une efficacité redoutable contre le vol et contre l’agression, est le générateur de brouillard. Le but est d’empêcher l’individu de progresser et de le dissuader de tout acte de malveillance. Ce brouillard, non toxique, non létal, ne nécessite aucun nettoyage, une fois le déclenchement activé.

Par ailleurs, à la suite de la signature d’un partenariat avec SmartWater, leader mondial du marquage codé dissuasif, en 2018, nous proposons une gamme complète de produits dissuasifs de marquage codé (PMC), dans l’objectif de toujours mieux lutter contre la malveillance. Ainsi, par exemple, lors d’une agression ou d’un cambriolage, en plus du brouillard, une brume va être projetée pour marquer l’individu dans sa fuite. Chaque site concerné est préalablement identifié avec un code unique. Cette marque reste 8 à 10 semaines ; elle peut demeurer sur les vêtements plusieurs mois. » précise Christophe Dessain qui ajoute « aujourd’hui, on constate que 98% des sites équipés, comportant la signalétique de dissuasion SmartWater ne subissent plus d’attaque ou de vol. »

Enfin, de façon à reprendre le plus rapidement possible son activité, tout en prenant en compte les mesures édictées par le ministère du travail, en cette période de déconfinement, Protect France a développé un kit « PROTECTion » : « il comprend un masque, du gel, une paire de lunettes de protection et de la rubalise pour délimiter la zone de travail. Chaque fois qu’un technicien se déplace chez un client, ce kit lui permet, à la fois, de rassurer le client mais également d’être totalement en sécurité. La condition pour pouvoir bien redémarrer l’activité et c’est un pari qui semble gagnant ! »

 

 

Publié le 24 juin 2020

 

 

 

 

 

 

Share This